Sept mois après Maria, La France fait un point de situation en Dominique

Le conseiller de Coopération régional, Stéphane Dovert, s’est rendu en Dominique du 4 au 7 avril dernier pour évoquer les initiatives françaises sept mois après le cyclone Maria. Il a d’abord fait un point sur la situation avec la ministre des Affaires étrangères, Mme Francine Baron qui a relevé la réaction immédiate de la partie française au lendemain du cyclone mais également l’importante solidarité témoignée par les autorités et la société civile martiniquaise. Plusieurs pistes ont été sérieusement évoquées pour renforcer structurellement les liens entre la Dominique d’une part et la Guadeloupe et la Martinique d’autre part, les deux territoires ayant accueilli beaucoup de citoyens Dominiquais après le cyclone.

JPEG

Le ministre de l’Éducation et du Développement des ressources humaines, M. Petter Saint-Jean, accompagné de la secrétaire générale du ministère Chandler Hyacinth ont pour leur part témoigné l’intérêt qu’ils portent au programme « Passport for French Higher Education » qui vise à proposer aux étudiants de la Caraïbe Orientale un accès aux études supérieures en France et, en particulier, en Guadeloupe et en Martinique. L’entretien a également été l’occasion d’évoquer la reconstruction, dans le nord du pays, des écoles de Woodford Hill et de Bense par l’ONG Architectes de l’Urgence grâce à une levée de fonds de l’association martiniquaise Contact-entreprises. A la suite du cyclone Maria, ce sont ainsi 300 employés martiniquais qui ont donné 450 journées de RTT valorisées à environ 200 000 euros. Cet engagement permet de mener à bien des travaux dans deux établissements entièrement dévastés. Une architecte et deux jeunes ingénieurs sont sur place pour une dizaine de mois.

JPEG

Par ailleurs, un travail formidable a été conduit par l’Alliance Française de Roseau, gravement endommagée par le cyclone Maria, puisqu’elle a été entièrement rénovée depuis septembre, notamment grâce à la solidarité du réseau des Alliances.

Enfin l’engagement de la partie française dans le programme géothermique de la Dominique a été discuté avec le Ministre du Commerce, de l’Énergie et de l’Emploi, M. Ian Douglas en présence d’une délégation de l’Agence Française de Développement.

Dernière modification : 19/04/2018

Haut de page