SAISON CYCLONIQUE : PREPAREZ-VOUS !

La période cyclonique dans l’espace de la Caraïbe orientale s’étend chaque année du 1er juin au 30 novembre. Il convient de s’y préparer au mieux !

Cette période se caractérise par des dépressions et des tempêtes tropicales qui peuvent parfois se transformer en ouragans. Les fortes rafales de vents et précipitations qui en découlent sont susceptibles de causer d’importants dommages aux habitations et aux infrastructures du pays, voire de mettre en danger la vie des personnes.

Pour l’année 2020, plusieurs instituts spécialisés (Universités du Colorado et de Caroline du nord aux Etats Unis, MET office britannique, Météo France..) s’attendent pour la zone Caraïbes, Atlantique Nord et Golfe du Mexique, à une saison cyclonique d’une activité supérieure à la moyenne observée ces dernières années, avec une probabilité de 70%.

Selon les derniers modèles numériques de projection, 12 à 13 perturbations tropicales pourraient se former dans la zone en 2020, parmi lesquelles 6 à 10 pourraient atteindre le niveau d’ouragan, dont 3 à 6 seraient susceptibles d’être majeurs (au moins de catégorie 3, soit un vent supérieur ou égal à 178 km/h).

La protection contre une tempête tropicale ou un ouragan se base avant tout sur la préparation.

1) Restez informés

Connaissez les risques associés à un ouragan et informez-vous :

• en consultant les sites Internet qui permettent de suivre l’évolution des ouragans et en vous abonnant à leurs réseaux sociaux (twitter, facebook…) ;

• en se conformant aux recommandations relatives aux risques climatiques (cyclones et ouragans) du site France Diplomatie ;

• en étant attentif aux consignes des autorités locales, en suivant les informations locales (presse, télévision…) et les bulletins météorologiques et d’alerte nationaux.

Si la situation l’exige, l’ambassade de France diffusera également à la communauté française par courriel et/ou SMS, des informations à l’approche d’une tempête tropicale ou d’un cyclone.

2) Aidez l’ambassade à vous localiser

  • Si vous êtes résident dans l’un des Etats de la Caraïbe orientale, inscrivez-vous au Registre des Français à l’étranger auprès du consulat de l’Ambassade de France à Sainte Lucie. Si vous êtes déjà inscrit, pensez à mettre à jour vos données personnelles sur le site www.service-public.fr/.
  • Si vous êtes de passage dans le pays, enregistrez-vous sur le site Ariane.

3) Préparez-vous sur le plan matériel

Dès le début de la saison cyclonique

  • Élaguez les arbres proches de votre habitation dont les branches pourraient céder à de fortes rafales de vent.
  • Vérifiez la solidité de votre habitation (portes, fenêtres, toiture, …), consolidez le cas échéant.
  • Veillez au bon entretien du système d’évacuation des eaux pluviales (chenaux, gouttières, canalisations, …).
  • Prévoyez la protection de vos baies vitrées par des panneaux de bois amovibles.
  • Constituez et stockez, en lieu sûr, une réserve alimentaire raisonnable de longue conservation : riz, haricots, conserves, sucre, huile, lait en poudre ou stérilisé, biscuits, ...
  • Prévoyez une réserve d’eau potable.
  • Faites des réserves de bougies et allumettes (en cas de coupure d’électricité et si les batteries sont à plat)
  • Stockez en un lieu défini et accessible les équipements et outils susceptibles d’être utilisés après un cyclone : hache, scie, clous, marteaux, bâches, contre-plaqués, bidons plastique de type jerrycan, serpillières, seaux, ainsi que de l’eau de javel.
  • Constituez une trousse de premiers secours  :
    • antiseptiques ;
    • bandages, un pansement triangulaire et pansement compressif ;
    • bande elastoplaste et bandes pour sutures cutanées ;
    • compresses de gaze, épingles à nourrice et ciseaux ;
    • analgésiques de type paracétamol (adultes, enfants) ;
    • médicaments (système digestif, système respiratoire) ;
    • sérum physiologique (permet le rinçage yeux, oreilles, nez) ;
    • gants à usage unique ;
    • couverture de survie.
  • Prévoyez un poste de radio portatif à piles avec réserve de piles, ainsi que des moyens d’éclairage de secours : lampes électriques avec réserve de piles, bougies, lampes à gaz ou à pétrole avec allumettes, voire groupe électrogène avec réserve de carburant.
  • Identifiez dans votre habitation une pièce qui vous servira d’abri pendant le passage du cyclone ; la pièce la plus sûre est celle ne disposant pas de fenêtres. Il peut s’agir d’une salle de bain, d’un couloir ou même d’un grand placard.
  • Si vous habitez dans une zone à risques (ex : zone inondable), prévoyez à l’avance où vous irez (amis, hôtels, centres de refuge) et la route que vous emprunterez.

A l’approche d’un ouragan

  • Tenez-vous informé
  • Constituez une réserve d’eau potable en quantité suffisante pour la famille pour plusieurs jours (au moins 10 litres par personne).
  • Enlevez autour de la maison les objets potentiellement dangereux tels que mobilier de jardin, jouets, pots de fleurs, susceptibles d’être soulevés et emportés par les vents et de devenir autant de projectiles dangereux.
  • Démontez les antennes extérieures et les paraboles.
  • Protégez les baies vitrées à l’aide des panneaux de bois placés à l’extérieur. A défaut, placez sur les deux faces des vitres, en diagonale et en médiane, des bandes de papier adhésif de grande largeur qui éviteront les projections de bris de verre en cas d’impact avec des objets emportés par le vent.
  • Préparez la pièce que vous aviez choisie comme abri sûr (radio, lampe, piles, eau, nourriture, …).
  • Faites des réserves d’eau supplémentaires : remplissez bouteilles vides, lavabos et baignoires.
  • Pensez à effectuer le plein de carburant pour vos véhicules, à protéger vos documents personnels (papiers), et à vous munir d’argent liquide.

Dernière modification : 16/06/2020

Haut de page