Fête Nationale - 14 juillet 2020

Message de l’Ambassadeur de France S.E.M. Philippe ARDANAZ, adressé à la communauté française et aux Autorités de la circonscription

Honorables dignitaires et membres des Gouvernements de la Caraibe Orientale ;

Chers Compatriotes ;

Mesdames, Messieurs ;

Je m’adresse à vous en cette période tout à fait particulière de crise sanitaire qui a frappé le monde entier et qui continue à frapper gravement certaines régions, en particulier celle, toute proche, de l’Amérique du sud.

Je voudrais vous annoncer qu’en raison de ce contexte incertain, nous ne serons pas en mesure, cette année, de nous rencontrer pour célébrer ensemble la Fête nationale du 14 juillet à la Résidence de France. En effet, les mesures de précaution actuellement en vigueur ne nous permettront pas de nous retrouver pour ce traditionnel moment de convivialité et de réjouissances.

Toutefois, même de façon symbolique, nous continuerons à célébrer, ce 14 juillet, les valeurs de Liberté, d’Egalité et de Fraternité qui sont le ciment de notre pays, la France. A Paris, le Président de la République rendra un hommage national au dévouement du personnel soignant lors de cette crise sanitaire.

Je voudrais saisir l’occasion de ce message pour adresser mes sincères félicitations aux Gouvernements amis de la Caraïbe orientale auprès desquels je suis accrédité. Je voudrais particulièrement louer la manière pragmatique dont ils ont géré cette crise sanitaire qui semble sur la voie d’être maitrisée mais qui demande encore beaucoup de vigilance.

Je voudrais aussi rendre hommage à la résilience et au sang-froid des populations de la Caraïbe qui ont permis de limiter au maximum la contagion du virus dans la zone.

Le jour de la Fête nationale, c’est aussi un moment propice pour revenir sur ce que nous avons accompli ensemble durant l’année écoulée. Je ne mentionnerai ici que trois exemples :

  • l’acheminement récent de fret humanitaire et médical au profit de plusieurs pays de la Caraïbe par les forces armées françaises aux Antilles. Ces dons avaient pour objectif de soutenir les pays partenaires dans le contexte actuel de la pandémie de Covid-19 et de la préparation de la saison cyclonique qui débute. Ces dons ont concerné la remise de 5000 masques au RSS à la Barbade, et de 26,5 tonnes de fret humanitaire de la Croix-Rouge française qui vont être prochainement réacheminés, depuis la Guadeloupe, par vol militaire vers la Dominique, la Grenade, Saint Kitts et Nevis et Saint Vincent-et-les-Grenadines.
  • Les premières collectes puis envois de bouteilles plastiques à des fins de recyclage dans le cadre du projet Replast financé par la France. Effectués en pleine crise sanitaire, ces premiers pas sont décisifs pour atteindre l’objectif visé : débarrasser Sainte-Lucie des bouteilles en plastiques polluant la nature (No more plastic in the wild !).
    Dès maintenant nous recherchons, avec l’Union Européenne, les sources de financement pour étendre ce projet aux autres pays de la région.
  • Une étape fondamentale a été franchie en matière de promotion de la culture française et caribéenne dans la région avec la mise en place, dès septembre prochain, de cours en ligne à destination de tous les publics mais aussi grâce à une offre culturelle qui, en se transformant via le digital, a su perdurer, gagner de nouveaux publics et donner ainsi à entendre et à voir de nouveaux talents tout au long de la crise.
    La série de directs Multi-Arts qui a compté 3 éditions a vu se relayer de nombreux artistes caribéens, les ateliers déconfinés ont permis un accès inédit à des cours de yoga en français tournés à Sainte-Lucie par exemple, ou des cours d’œnologie avec dégustation à distance, la fête de la musique enfin a offert un bouquet de performances unissant les onze pays de la Caraïbe orientale

Au terme de ce séjour si dense, je souhaite remercier chaleureusement chacune et chacun d’entre vous, avec une mention particulière pour l’ensemble de mes collaborateurs de l’Ambassade et de la Résidence, et aussi pour nos Consuls honoraires dans toutes les îles de la Caraïbe qui ont joué un rôle capital dans l’aide apportée à plus de 1500 Français et autres Européens pendant la crise sanitaire de ces derniers mois pour leur permettre de rejoindre leurs pays de résidence.

Je n’oublierai pas non plus les personnels du réseau des Alliances françaises de la Caraibe Orientale pour l’action qu’ils mènent au quotidien pour entretenir et développer la francophonie et la culture française dans l’espace caribéen.

Je tiens enfin à exprimer ma reconnaissance aux entreprises françaises et Saint-luciennes qui sont de longue date des partenaires de confiance de cette Ambassade, autant que des mécènes fidèles et généreux. Qu’ils en soient tous remerciés.

Vive la Caraïbe orientale

Vive la France

Vive l’amitié franco-caribéenne.

Dernière modification : 13/07/2020

Haut de page