L’Université des Antilles et de la Guyane (UAG)

JPEG

Le système universitaire français est un système public qui à l’avantage d’être intégré au système universitaire européen (licence/master/doctorat) . L es diplômes français sont de ce fait reconnus à la fois aux niveaux européen et mondial. La France est le 3ème pays d’accueil d’étudiants étrangers au monde.

Ses universités et formations sont reconnues pour leur excellence, elles font partie des meilleures au monde.

Dans les universités françaises, publiques, à de rares exceptions près, c’est l’Etat qui prend en charge la quasi-totalité du coût des études. Le coût annuel d’inscription est donc très faible, en moyenne de 181€ en licence et de 250€ en master , pour les étudiants français comme pour les étudiants étrangers .

L’Université des Antilles et de la Guyane (UAG), seule Université publique française et européenne dans la Caraïbe , est intégrée à ce système. Plus de 12 000 étudiants y sont inscrits , et les étudiants étrangers, notamment caribéens, y sont les bienvenus .

L’UAG dispose de cinq campus, deux en Guadeloupe (Fouillole à Pointe-à-Pitre et Camp-Jacob à Saint-Claude ) , un en Martinique (Schœlcher) et deux en Guyane (Saint-Denis à Cayenne et Kourou). On y trouve de très nombreuses spécialités (voir liens ci-dessous pour la liste des formations).

Université d’excellence, elle possède de nombreux partenariats avec des universités prestigieuses partout dans le monde , et en particulier dans la Caraïbes avec l’UWI, aux Etats Unis, au Canada et en Europe (voir liens ci-dessous pour la liste des partenariats).

Au-delà de l’aspect pratique que représente la proximité des campus de l’UAG pour les étudiants en provenance de l’OECO et du faible coût des inscriptions, il est à noter que l’UAG met à la disposition des étudiants français et étrangers , sur ses campus, des logements à des couts modérés/préférentiels.

L’UAG est donc une université de la Caraïbe Orientale ouverte sur le monde et proche de ses voisins. L’université, ses différents campus et les spécialités qui y sont enseignées représentent pour les ressortissants des Etats de l’OECO une opportunité d’obtenir une formation de qualité, reconnue dans le monde entier et à faible coût.

Plus d’informations :

Dernière modification : 08/10/2012

Haut de page