EXERCICE MILITAIRE FRANCAIS CARAIBE 2013

Un exercice militaire conjoint français d’Intervention Extérieure de Secours d’Urgence (IESU) s’est déroulé en Martinique et Guadeloupe du 17 au 26 Avril 2013. Cet exercice simulait les conséquences d’un séisme de magnitude 7.9 se produisant le 17 avril à 07h00, et dont l’épicentre se situait à proximité de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe.

L’exercice CARAIBE 2013 est l’exercice majeur bisannuel de la zone Antilles, avec plus de 400 participants. Il a pour objectif général d’entraîner les Forces Armées des Antilles (FAA) et les RSMA de Martinique et de Guadeloupe (RSMA-M et G) à conduire une manœuvre interarmées à dominante logistique dans le cadre d’une Intervention Extérieure de Secours d’Urgence (IESU) avec un volet international (Pays Bas, Royaume-Uni, France – nation hôte).
Cet exercice interallié cherche à conforter la coopération avec les Forces Armées et les Forces de Polices des pays voisins, dans le but de mettre en œuvre le concept d’engagement basé sur une aide à la population, dans une région où les risques de catastrophes naturelles sont élevés, comme dans la Caraïbe.

Cet exercice s’est déroulé dans la partie Nord de la Guadeloupe (Grande-Terre) avec de nombreux évènements durant une semaine, tentant de présenter toute les situations de crise qui pourraient résulter d’un tremblement de terre. Le rôle joué par l’administration civile fut important, mais l’exercice avait pour but premier de préparer les Forces Armées aux Antilles (FAA) à réagir au mieux à des demandes d’assistance.
L’évènement prenait place également en Martinique, à Fort-de-France, où le Poste de Commandement des FAA est situé.
L’exercice comprenait des Officiers Observateurs ainsi que des Hautes Autorités étrangères provenant de nombreux pays voisins. Le Commissaire de la Police Royale de Sainte Lucie, Vernon FRANCOIS, a fait honneur de sa présence, de même que son adjoint, Errol ALEXANDER. La Dominique était représentée par le Surintendant Adjoint Cuffy Joseph WILLIAMS, Commandant de l’Unité Spéciale de la Police dominiquaise. La Fédération de Saint-Christophe-et-Niévès était quant à elle représentée par un observateur, le Capitaine Lynn WILKIN des Garde-côtes, et par le Lieutenant-colonel Patrick WALLACE, comme VIP, actuel Commandant en chef de l’ensemble de l’armée de Saint-Christophe-et-Niévès.

Cela a été l’occasion pour les invités de rencontrer l’Amiral Georges BOSSELUT, Commandant Supérieur des Forces Armées aux Antilles. L’évènement a été apprécié tant par les invités que par leurs hôtes français, en raison de la trame de coopération constamment présente derrière cet exercice, incluant la majorité des pays de la zone. Les différentes situations présentées ont permis aux 13 invités représentant 9 pays d’être en mesure d’être plus impliqués dans le processus décisionnel qui doit être clair en cas de catastrophe naturelle. Leur participation a permis d’améliorer la compréhension entre tous les pays de la zone, ainsi qu’aux Forces Armées aux Antilles de présenter leurs capacités qui pourraient à nouveau être mises en œuvre lors d’une catastrophe naturelle, que ce soit sur le territoire français, ou dans n’importe quel pays de la Caraïbe.

Parmi les photos suivantes, vous pouvez observer nos VIP : SAINTE-LUCIE : COP VERNON François, DCOP Errol ALEXANDER / DOMINIQUE : Surintendant adjoint Cuffy Joseph WILLIAMS, Unité Spéciale / Saint-Christophe-et-Niévès : LCL Patrick WALLACE, Commandant des Forces Armées.
JPEG

JPEG

JPEG

Dernière modification : 17/05/2017

Haut de page